LES PASSEURS DE LIVRES DE DARAYA – DELPHINE MINOUI / AUX EDITIONS SEUIL

 


En lisant ce livre, je suis passé par différentes émotions : j’ai pleuré, j’ai souri, j’ai été frustré, je me suis énervée. Ce livre m’a bouleversé.

Delphine Minoui découvre la photo de deux jeunes Syriens de Daraya, en pleine guerre, plongés dans leurs lectures. Elle décide de prendre contact avec eux. C’est comme cela qu’une correspondance numérique débute avec Ahmad. Alors que les bombardements éclatent en permanence autour d’eux et que Daraya est assiégée, un groupe de jeunes gens ont trouvé refuge dans une bibliothèque de fortune. Ils partent à la quête de nouveaux ouvrages chaque jour au péril de leurs vies. La lecture les aide à supporter leur quotidien mais aussi à ne pas succomber à la propagande.

Ces jeunes gens se sont battus pour leur pays, pour sauver leur patrimoine culturel, ils sont restés unis et ont risqué leurs vies pour le bien de tous.

A certains moments de ma lecture, je me disais « mais non ce n’est pas possible, c’est un roman, c’est de la fiction ! », hélas non ces personnes vivent vraiment, aujourd’hui, dans notre monde, en 2017, et ils souffrent.

Ce livre prône la culture et la lecture, ce qu’elles peuvent nous apporter humainement, c’est aussi un hommage à ces personnes qui méritent la liberté et la sécurité comme chaque être vivant sur cette Terre. Merci aux éditions Seuil pour cette belle découverte.

Vous l’avez lu ? Est-ce qu’il vous a touché autant que moi ?

Le livre ne domine pas. Il donne. Il ne castre pas. Il épanouit. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s